top of page
Max-détour4-removebg-preview.png

"Laisse toujours marcher ton imagination 

et tache de suivre cette folle vagabonde,

qui est malgré tout, le plus grand bien

d'un véritable artiste..."

projets.

Le reflet

d'une époque flamboyante

L’Art Déco tire son nom de la première Exposition internationale des Arts Décoratifs et industriels modernes qui s’est tenue au cœur de Paris en 1925, a réunit 21 pays, et accueillit plus de cinquante millions de visiteurs.

Au cours de cette exposition, Max LE VERRIER reçut une médaille d’or.

 

Ce style fut largement considéré comme un éclectique mélange d’élégance et de modernisme, imprégné d’influences diverses (de l’Egypte ancienne, la Grèce antique ou encore de l’art tribal), et revu par l’aérodynamisme des nouvelles technologies.

pianosansclarte.jpeg
CLARTE PIANO.jpg

Une collection originale et prestigieuse

i ICONIQUE  principale 1928_flou edited.jpg
i ICONIQUE  principale 1928.jpg

Quand le geste devient art

A cette époque, on assiste à la libéralisation de la femme. Les cheveux courts et les robes aux genoux (qui permettent de danser des charlestons endiablés) caractérisent la figure emblématique de la « garçonne ». Les plus belles représentations sont Suzanne LENGLEN (championne de tennis, symbole du graphisme en mouvement), Tamara de LEMPICKA (peintre) ou encore Joséphine BAKER (danseuse au succès très populaire)…

La célèbre CLARTE de Max LE VERRIER, qu’il créa en 1928, est également une parfaite illustration de la « garçonne ».

Cette nouvelle silhouette féminine, mince et élancée, vêtue légèrement, souvent en mouvement, fut une source d’inspiration importante pour Max LE VERRIER lorsqu’il réalisa sa série de petites danseuses, de gymnastes et de lampes Art déco.

Il abordera ce thème et celui des animaux avec une grande fluidité des lignes et une sobriété des formes.

La beauté captivante de ses créations ne réside pas uniquement dans l’extrême délicatesse des mains et des visages sculptés, mais également dans l’élégance et le charme de leurs poses.

Lorsque je travaille sur une de ses oeuvres, j’ai l’impression qu’elle est un précieux témoin de l’esprit de cette époque audacieuse,

lumineuse et fascinante.

J’espère que vous passerez un agréable moment en parcourant ces pages, dédiées à mon arrière-grand-père ainsi qu’à ses amis sculpteurs : Pierre LE FAGUAYS, Raymonde GUERBE, Marcel BOURAINE, Jean LEMOINE, Charles CHARLES, Edmond Jules MASSON, Charles DELHOMMEAU…

Et je souhaite que ce site permette, aux artistes, collectionneurs et amateurs d’art, de mieux connaître son œuvre, sa vie et offre simplement aux curieux, le plaisir d’admirer… 

 

Damien BLANCHET - LE VERRIER.
Arrière-petit-fils de Max LE VERRIER.

LES EMBLEMATIQUES

LUMINA_1-removebg-preview.png
JEU_1-removebg-preview.png
LYSIS_1-removebg-preview.png
BAGHERA_7-removebg-preview.png
PLUIE_1-removebg-preview.png
ILLUSION fond blanc.JPG
bottom of page